3 conseils pour passer à WordPress.org

wordpress, hand, logo

Principalement pour les nuls. Pourquoi je dis pour les nuls ?
Parce que je le suis. Malgré les différents conseils de site spécialisés j’ai eu du mal à comprendre.

Et pourtant j’apprends vite en général. Je savais que ça n’allait pas être une partie de plaisir.

Je me suis arrachée les cheveux, criée et réussie. Avant de vous donner mes conseils je vais vous faire un petit topo sur le commencement.

Je tiens toutefois à préciser que je parle d’une migration d’un passage de wordpress.com à wordpress.org et non pas une création. Ni d’une plateforme à une autre.

Si par exemple vous êtes sur blogger la manipulation ne sera pas la même, elle sera même plus facile.

WordPress.org c’est surtout choisir son hébergeur première étape.

Dans un premier temps j’étais chez ovh en version pro. Suite au conseil d’Alex de Wp marmite, j’ai crée un premier site client sur O2switch et j’ai été plus conquise et j’ai donc décidé de migré chez eux. Service client au top, rapport qualité/prix rien à redire pour 72€ par an nom de domaine et hébergement tout est en illimité, me concernant c’est vraiment utile, possibilité de créer facilement autant de sous domaine que je veux. Tres pratique pour tester des extensions sans avoir à alourdir mon site. et j’ai pu créer l’agence pour dissocier mon activité du premier site.

Le nom de domaine

Avant de choisir son hébergement ou en même temps, il faut passer par la case nom de domaine.

Choisir son nom de domaine n’est pas une chose à prendre à la légère. Il doit vous parler, mais vous devez aussi voir sur la durée. Sans oublier les critères SEO.

Aujourd’hui j’ai changé parce que j’ai évolué, certes à mes débuts j’étais loin d’envisager que j’en ferais une entreprise. Même si l’on peut toujours changer, il est important de bien y réfléchir, car cela impliquera de faire une redirection, même si ce n’est pas compliqué ça reste fastidieux.

Début de la migration

Après avoir choisi mon hébergeur, mon nom de domaine c’est parti pour la migration. C’est plutôt intuitif, cette partie n’est pas trop difficile. Chargement des liens, il faut être très patient. Tout est OK. Je trépigne de joie, mon blog est en ligne.

Et là, je déchante assez vite. Oui le blog est en ligne, mais sans mes articles et sans mon thème initial.

WTF.

angry wordpress.org

Pas de panique, je vais chercher sur les sites cités ci-dessus. Je découvre qu’il faut importer les liens manuellement via Filezilla project

Voici enfin mes conseils pour migrer sans trop de soucis vers wordpress.org.

  1. Prenez le temps de bien vous renseigner. Prenez des notes.Posez des questions. Réfléchissez bien. Il est tentant d’abandonner devant la difficulté.
  2. N’hésitez pas à utiliser les extensions et WordPress en a de très bonnes pour ceux qui pataugent comme moi. Notamment pour les redirections.
  3. La recherche du thème, c’était l’une des choses que j’attendais le plus avec la version payante. Plus de choix. Et aussi plus de casse tête, un thème prends du temps à être configuré, il sera rarement comme la démo. Certains demandent l’installation de plugin en plus, il est donc bien important de lire la documentation. Et surtout il ne faut pas rechigné à la tâche, si vous pensez qu’il faut 20 minutes pour avoir le thème idéal, ne vous aventurez pas dans cette aventure.

La page statique est aussi un élément qu’il ne faut pas négligé en version gratuite, elle n’est pas très utile et le rendu ne sera pas forcément beau, toutefois en version payante ça permet d’avoir un site à son image.

La possibilité de réellement visualiser ce que donne le blog avant l’activer est un plus non négligeable. Ne vous précipitez pas. Testez, notez ( je l’ai fait avec des étoiles).

Vous l’aurez compris  l’aventure wordpress.org  n’est pas de tout repos, mais pas impossible.

Prenez le temps de configurez votre blog avant de vous lancer dans l’écriture de nouveau articles. Il faudra vérifier les mises en pages . Et puis c’est le moment de mettre à jour certains articles et de se rendre compte du chemin parcourus entre les premiers et les dernierses derniers.

Parfois je me dis au mon dieu. Mais cela fait partie de moi, mon vécu à ce moment là. Et ça me permet de voir le chemin effectué depuis 2 ans. Tant émotionnellement que dans mon écriture. C’est aussi l’occasion de faire un vrai travail de fond. Revoir les visuels pour qu’ils correspondent au niveau design.

Pour celles et ceux qui lisent cet article, si vous n’êtes pas encore décidé à migrer ou simplement débuter un blog. J’espère que cet article vous a aidé.

Un nouveau projet ?

Tu souhaites crées un site ? Donner un coup de jeune à ton blog actuel ? Ou encore tu as envie de tenter l’aventure du passage à wordpress.org ? Je t’accompagne dans ton projet

N’hésitez pas à partager vos expériences wordpress.

comment passer de wordpress.com à wordpress.org sans tout casser

MAJ le 03/05/21

pinit fg en rect red 28

15 réponses

  1. Tu l’as fait toute seule de À à Z ?
    Waow ! Moi je ne crois pas que j’en serais capable bien que j’hésite depuis des mois (et en plus j’ai une version payante de WP.com donc pas grand avantage à rester.com) mais j’ai peur de tout planter… 😱

    1. Oui, avec un peu d’aide. C’est fastidieux mais pas infaisable. Au prix des plans payant de WordPress. Prendre un hébergeur avec son propre nom de domaine est plus intéressant.

  2. Hello,
    Finalement la migration n’a pas l’air si complexe que ça en lisant tes étapes 🙂
    Je n’ai pas eu à le faire car je suis repartie à zéro mais c’est toujours rassurant et, si un jour quelqu’un me demande des informations, je pourrais toujours le rediriger vers ton article 🙂
    Merci pour ton passage sur mon blog !

    Marine.
    )

  3. coucou
    Merci pour ces conseils je vais les relire précieusement des que je migre 😉
    Je viens d’acheter mon nom et je suis en cours pour un hébergement Wp….ça m’a l’air d’un case tête mais bon j’espère y arriver aussi.
    Bonne journée
    Estelle

  4. J’ai migré il y a un an, sous ta recommandation et ton impulsion. Je ne regrette rien. Merci. Je suis vraiment contente d’avoir mon site et mon domaine.
    Pour être très honnête, cela n’a pas été si difficile que ça, surement, car j’avais peu de contenu, et quasiment pas de référencement SEO. Donc je n’ai rien perdu.

    1. Je suis contente d’avoir pu t’aider dans ta décision. C’est plus de liberté et c’est aussi avancé dans notre projet même si parfois c’est un casse tête. Je suis devenue une fan de wordpress jusqu’à en faire mon métier et tout comme toi je ne regrette pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *