Plateformes de blogging ou podcast notre contenu est-il protégé ?

Aujourd’hui il y a bons nombres de plateforme qui proposent d’héberger gratuitement son blog, site ou podcast mais qu’en est-il des règles en matière de protection de votre contenu ?

On a tendance surtout lorsqu’on débute à se diriger vers du gratuit ce qui est tout à fait humain.

Après tout la plupart du temps si on prend les exemples des blogs, c’est avant tout par plaisir, alors pourquoi investir dans une version payante ?

Moi la première lorsque j’ai commencé à bloguer je me suis dirigée vers cette option et c’est d’ailleurs par-là que je vais commencer.

Les plateformes de blogging gratuites

Je ne vais pas vous faire un contenu détaillé, je vous parle déjà des différentes plateformes dans un article précédent.

Pour la majorité d’entre elles les règles sont identiques.

La principale :

Elles se réservent le droit de fermer votre blog à tout moment si le continue ne convient pas à la charte.

A vrai dire c’est très rare, mais il faut savoir que cela est possible. Il serait dommage de voir votre contenu partir en fumée parce que vous avez négligé cet aspect. Ceci dit cela serait mérité car la plupart du temps, les closes sont pour causes de violence, pornographie, racisme, appel à la haine…. Mais il y a des CMS qui poussent plus loin.

Overblog et la protection de contenu

Notamment overblog, je ne vais pas vous le cacher je ne suis pas fan du tout de cette plateforme.

Je n’aime pas le design, même s’il y a eu du progrès, je regrette le passage tardif en https quand WordPress, blogger et même wix l’avaient déjà effectué.

Et je déteste par-dessus tout le fait que sans version premium on ne puisse exporter son site.

Il existe 2 formules la version annuelle à 60euros, et 5,99 par mois, donc en gros si tu veux récupérer ton contenu tu es obligé de payer, vous me direz ce n’est pas cher, mais là n’est pas le problème, c’est une question de principe tout simplement.

Car toi blogueur ou blogueuse, rédactrice web et les autres qui lisez ses lignes, vous savez à quel point créer du contenu demande du temps.

C’est un vrai investissement, et là on vous dit merci d’avoir utilisé overblog mais votre contenu nous appartient. Donc en gros vous avez 2 choix tout recommencer à 0 ailleurs ou payer.

J’en profite pour faire un aparté et vous conseiller d’écrire vos articles au maximum sur Word, cela vous permet de garder une trace qui sera non négligeable si vous vous trouvez un jour dans ce cas de figure.

Ceci dit il n’y a pas que overblog qui a des contraintes il faut être honnête.

WordPress et les plans

Comme je vous l’ai dit plus haut si vous choisissez la version gratuite de WordPress votre site peut être fermé à tout moment.

La différence avec overblog est que vous pouvez exporter votre contenu gratuitement.

Même si c’est le CMS le plus complet en version gratuite, il a tout de même ses limites et ce qui peut vous amener à vous pencher vers les plans au lieu de choisir un hébergeur web mutualisé.

Pourquoi ? Parce que c’est souvent la facilité, vous n’avez à rien gérer, vous avez l’impression d’être gagnant, c’est facile et surtout parce que la plupart des novices ne savent pas ce qu’est un hébergeur web ou la différence entre WordPress.com et wordpress.org

Mais il y a un hic, les plans WordPress sont hors de prix, sans avoir les fonctions d’une version payante. Concrètement vous pouvez avoir un hébergement, avoir votre nom de domaine, c’est à dire un site qui vous appartient entièrement sans aucune contrainte. Et financièrement vous êtes largement gagnant vous trouverez des offres entre 30€ et 72€.

Je vous en parle plus en détails sur mon post Insta.

Sachez que sur wordpress vous pouvez importer facilement votre contenu venant de blogger, wix, squarespace par exemple.

J’ai choisi de vous parler de ces 2 plateformes car WordPress est celle que je maîtrise le mieux et Overblog pour que d’autres ne tombe pas dans ce piège ou choisissent d’y être avec toutes les données.

Les podcasts

J’ai commencé à écouter des podcasts, au départ c’était surtout ceux des radios vu mes horaires le mode replay en quelque sorte.

Et puis avec le temps j’ai commencé à écouter ceux d’entrepreneuses, je vous invite à découvrir ma playlist sur Spotify et n’hésitez pas à partager vos comptes.

C’est d’ailleurs en discutant avec Floriane du podcast voyage et turbulences que j’ai eu l’idée d’inclure les podcasts dans cet article sur les risques à travailler sur une plateforme d’hébergement gratuit.

J’en profite pour la remercier de m’avoir invité sur son podcast pour raconter mes anecdotes de voyages.

Car effectivement que ce soit sur Spotify, Amazon, Apple il y a des conditions et comme pour les blogs la plupart du temps on ne pense pas forcément à tout lire, on se dit c’est connu, je vais être connu let’s go. Si seulement c’était aussi simple.

Spotify for podcaster 

Spotify for podcaster

Spotify, l’un des plus connus, il est assez facile d’y héberger son compte.  Se présentant comme une plateforme d’hébergement non-responsable des données, elle se confronte parfois à certaines polémiques comme avec l’affaire Alex Jones ou R kelly. 

Eh bien, j’ai dû faire pas mal de lecture pour trouver ce qui m’intéresse dans ce cas c’est-à-dire la conservation de votre contenu Et sans surprise, Spotify se réserve le droit de le conserver. 

Sans compter les données personnelles pour résumer à moins que vous spécifiiez que vous ne voulez pas que telle ou telle données ne soient conservées ou utilisées elles le sont quasiment toutes sauf celles régies par loi RGPD. 

Apple podcast 

apple for podcaster

Pour commencer par rapport à Spotify l’interface est plus parlante, plus attractive, les informations y sont assez bien présentées. Vous trouverez aussi la possibilité de devenir partenaire affilié. 

Mais parlons de ce qui nous intéresse, est-ce que votre contenu appartient à Apple ? La question est oui. Tout comme WordPress ou autre plateforme de blogging. Apple se réserve le droit de supprimer, modifier votre contenu et pour l’exporter accrocher vous.  Est-ce que c’est vraiment une surprise, non dire le contraire serait mentir. 

Amazon Podcaster  

amazon for podcaster

Amazon niveau visuel va à l’essentiel, beaucoup moins travailler qu’Apple, mais après tout est-ce vraiment important ? Nul besoin de faire défiler toute la page pour avoir accès aux informations légales.  

Et tout comme ses concurrents, le contenu appartient à Amazon, j’avoue ne plus être réellement surprise.  

Avec l’explosion des podcasts cela ne m’étonne guère que les conditions quant à la gestion du contenu soient plus contraignantes que pour un blog. 

Le podcast en France en chiffres fin 2020  

  • C’est plus de 12 millions d’écoutes chaque mois en comptant les replays. 
  • 1 internaute sur 5 écoutes de la radio en différé et un sur dix des podcasts natifs. 
  • Une augmentation de 48 % pour les podcasts natifs, 5 % de plus pour les radios en replay 

Le podcast explose et le nombre de formations que l’on peut voir se développer montre qu’il y a un intérêt. Toutefois attention, ce n’est pas parce que quelque chose est à la mode et fonctionne qu’il faut s’y précipiter. Cela demande du travail, trouver les sujets, monter les épisodes, trouver son audience. 

Je vous laisse lire la liste des 100 podcasts les plus écoutés en France, vous verrez la culture générale, le bien-être, la vie en générale sont les sujets les plus plébiscités. 

Blog ou podcast pour protéger son contenu ? 

Vous l’aurez compris les deux présentent des avantages et des inconvénients, certes sur un blog, il est plus facile de récupérer son contenu hormis chez overblog.  

Le premier conseil que je peux vous donner, prenez le temps de lire les conditions surtout si vous voulez évoluer, et avoir de l’ambition n’est pas une injure. 

Quant au deuxième si vous le pouvez héberger votre blog directement cela vous évitera bien des déboires et rien ne vous empêchera de passer à une version gratuite si vous voyez que l’investissement n’en vaut pas la peine. 

Blog ou podcast, faites ce qui vous paraît le plus vous convenir, tout en gardant en mémoire que cela vous demandera un investissement personnel. 

Quels sont les risques à héberger son contenu de blog , podcast sur des plateformes gratuites. WordPress, overblog, spotif apple podcast que cache t'elles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *