moodboard lexique de l'entrepreneuse lettre de i à l

Le lexique de l’entrepreneuse de i à l

Nouvelle édition du lexique de l’entrepreneuse

J’aborde une partie des lettres les plus compliqué mais j’adore les challenges.

La lettre I

Irréel

Devenir entrepreneuse a été une vraie surprise. On m’aurait dit il y a un an que j’aurais mon entreprise. Que j’aurais travaillé sur des projets totalement différents. La plupart excitant, il y a toujours un grain de sable, mais il faut vite passer à autre chose.

Irréel parce que tant que l’on ne l’a pas vécu on ne peut pas imaginer à quel point c’est exaltant.

Interdit

Pourquoi choisir ce mot ? Je ne cesse de vous dire dans mes post Instagram d’oser de ne pas avoir peur.

Et c’est justement pour cela que j’ai choisi ce mot.

Il ne faut rien s’interdire. La peur sera toujours là. Le doute aussi.

On s’interdit de déconnecter, de prendre des vacances, même un jour.

Par peur de manquer un client, par peur décrocher. De laisser les doutes prendre le dessus et d’abandonner.

Ce qui est complètement ridicule, et pourtant c’est une phase par laquelle je pense que tout entrepreneur passe.

Alors rayez le mot interdire de votre liste de choses à être ou à faire en fonction de votre point de vue.

Inspiration

En tant que blogueuse, c’est mon allié et mon ennemi à la fois.

En tant qu’entrepreneuse elle est encore bien présente.

On ne peut pas forcément s’offrir les services d’un Community manager surtout lorsqu’on débute. C’est une aussi une des raisons pour laquelle j’ai fait la formation gestion des réseaux sociaux.

Pour développer mon activité surtout sur Instagram mais aussi pour accompagner mes clients pour lesquels je crée des visuels.

Et préparer ses post ça demande du travail créer les visuels, écrire les publications

Offrir à ses abonnés du contenu intéressant, mais aussi du contenu pour les convertir en clients potentiels, mettre en avant ses atouts (visuel ma différence)

La lettre J

Jongler

Trouver un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle n’est pas évident.

On jongle entre l’une et l’autre constamment. Avoir une vie sociale est important, il est donc nécessaire de ne pas trop se couper du monde trop longtemps. On a tendance à vivre dans notre bulle et c’est souvent notre corps qui nous rappelle à l’ordre.

Et puis en ce qui me concerne il y a le blog, les deux blogs maintenant et je dois vous dire que je m’emmêle encore les pinceaux. Quand j’ai créé l’entreprise j’avais encore cette douce utopie que j’allais pouvoir tenir la cadence de 2 articles par semaine. Qu’il allait rester mon bébé. Même si ça l’est encore. J’ai dû me rendre à l’évidence que ça n’allait plus être possible. On ne peut pas tout gérer et cela peu importe la volonté qu’on y met.

Jalousie

Elle fait déjà partie de notre vie courante, mais là, elle peut atteindre des niveaux hallucinants.

Les conseils des uns des autres sont déjà difficiles à gérer. Mais les réflexions, c’est ingérable et pénible. La plupart des critiques que vous aurez sur votre entreprise seront loin d’être constructives.

Et c’est là que je vous dis, jalousie quand tu nous tiens. C’est tellement facile de dire, tu devrais faire ci ou ça. Si j’étais toi, et bien roulement de tambour tu n’es pas moi. Il faut savoir faire abstraction de tout ça, même si ce n’est pas évident. On ne pourra jamais empêcher les gens d’être jaloux et je dirais même temps mieux dans un sens, cela veut dire que vous êtes sur la bonne voie et qu’ils aimeraient juste être à votre place.

Job

Faire le job, cette expression n’a jamais été aussi juste. Que ce soit pour soi ou pour un client, on se doit de faire le job. De rendre un travail parfait, ce qui n’est pas toujours évident avec la pression mais elle fait partie du jeu.

moodboard lexique de l'entrepreneuse lettre de i à l

La lettre K

Lors du dictionnaire de ma vie, C’est une lettre qui m’avait déjà posé problème.

Alors là, j’avoue que c’est pire. J’ai demandé de l’aide à mes copines entrepreneuses et j’avoue que ce n’était pas beaucoup mieux.

Mais avec sa bonne humeur ma copine Sabine coach en reconversion professionnelle a proposé Kirikou, ce qui m’a fait rire sur le coup.

Et puis je me suis dit pourquoi pas après tout. On connaît tous le refrain :

Kirikou n’est pas grand mais il est vaillant

En y regardant de plus près ça ressemble à mes débuts, petite mais vaillante, car il faut être patient, à bloc mentalement. A force de travail et de courage on finit par y arriver.

La lettre L

Lâcher

Au risque d’être redondante, que ce soit à l’ouverture d’un blog, une création d’entreprise. Il faut être patient. On veut tout, tout de suite, on ne comprend pas pourquoi le succès prend du temps.

Comme j’ai pu lire dans le très bon livre auto entrepreneur lancez-vous !

  • Ce n’est pas parce que vous êtes inscrit à l’URSSAF qu’on va vous trouver (là je dirais logique, mais bon)
  • Les 3 premiers mois sont principalement consacrés au marketing (en gros si tu trouves des clients t’as de la chance)
  • Entre 3 et 6 mois, on commence à rentrer dans la période je commence à avoir des clients
  • À Partir de 6 mois ton entreprise est sur pied, ce qui ne veut pas dire que tu es déjà une girlboss ou Bill Gates

En lisant ces phrases (ça fait un moment donc il n’y a pas d’exactitudes en 100 % mais c’est l’idée, achetez le livre ou empruntez-le-vous ne serez pas déçu) je me suis dit ben merde alors ce n’est pas gagné. En réalité je savais que j’allais devoir cravacher et ça ne m’effraie pas, je n’ai jamais cru aux personnes qui vous vendent la gloire en 1 mois et en travaillant 3h par semaine.

Parfois ça donne envie de lâcher avant même d’avoir commencé. J’ai lu des témoignages de filles perdues, désespérées parce qu’au bout de 3 mois leur business n’avait pas encore décollé.

Breaking news : Rome ne s’est pas construit en un jour, je pense que j’abuse de cette expression, mais elle est tellement représentative.

Ne lâchez pas parce que votre voisin à l’air de mieux y arriver, et j’utilise “à l’air” sciemment car n’oubliez pas sur les réseaux on vous fait croire ce qu’on veut.

Lâcher-prise

Même s’il y a le mot lâcher dans cette expression, on part sur une tout autre philosophie.

De mon expérience de salarié c’est la meilleure et plus utile formation imposée par mon employeur.

Le lâcher prise me sert autant dans ma vie personnelle et professionnelle, on ne peut pas tout gérer, tout maîtriser et ce n’est absolument pas grave.

Ce n’est effectivement pas évident à mettre en place. Mais une fois que l’on a accepté tout ça, notre vie n’en est que meilleur.

Licorne

J’ai découvert le compte instagram passage insolites et cette super publication qui est dans la continuité de mon action sur le lâcher prise. Le dimanche en général mon jour chill et ça fait un bien fou, alors je dis à toutes les entrepreneuses mettez vous en mode licorne au moins une fois par semaine.

Le lexique en résumé

Ces mots ne sont pas forcément les plus encourageants qu’on y regarde de plus près, mais ils sont réalistes. Ça ne sert à rien d’écrire un lexique, si je ne vous dis pas la vérité, et même si c’est exaltant, c’est aussi fatigant, moralement épuisant.

La joie et la déception peu importe dans l’ordre dans lequel on les met sont des mots qui peuvent se suivre régulièrement.

Malgré tout, je vous encourage à oser, à vivre vos rêves tout en ayant conscience du l’univers dans lequel vous mettez les pieds.

Il y a certainement des mots que j’ai oublié et auxquels je penserais comme à mon habitude, une fois l’article publié.

Quelles sont vos lettres de I à L qui iraient dans votre lexique ?

la vie d'entrepreneuse en utilsant les lettres de l'alphabet , épisode de i à l

Laisser un commentaire