Entrepreneuse, ce que la pandémie m’a apporté

Ce que la pandémie m’a apporté.

Vous devez certainement vous demander pourquoi et comment cette pandémie a pu m’apporter quelque chose.

Vous devez vous dire mais elle est folle, cette pandémie ne nous a apporté que des tracas, que de tristesse que de mal-être.

On ne peut plus vivre comme avant, on ne peut plus voir les êtres qu’on aime, le couvre-feu commence à nous taper sur les nerfs et pourtant oui, j’arrive à trouver quelque chose de positif.

La pandémie et mon entreprise.

Cela fait bientôt 2 ans que je suis entrepreneuse, la première année a été compliqué. J’ai appris, j’ai testé, je me suis rendu compte, bien que j’en étais consciente que le monde de l’entrepreneuriat n’était pas un conte de fées.

Que contrairement à ce que certains vous laisse croire, travailler 2h par jour et gagner 2000 € par mois, ça n’existe pas. Si vous pensez que votre vie ne va pas être chamboulée que ce soit avec votre famille ou avec vos amis, que votre vie ne va pas être les montagnes russes passez votre chemin.

Le confinement

Lorsqu’il est arrivé, j’étais comme beaucoup d’entre vous en train de me dire ce n’est pas possible. C’est arrivé, on est en 2020 et le monde est à l’arrêt à cause de la covid, oui une pandémie était à nouveau de retour on se serait cru des années et des années en arrière au temps de la grippe espagnole et pourtant on était bien en 2020 alors que faire à ce moment-là ?

On avait deux choix se plaindre ou agir, j’ai opté pour la deuxième solution. Le temps vous savez ce vieil ennemi, celui qu’on accuse tous les jours de ne pas avoir, qu’on accuse de tous les maux, qu’on ne peut rien faire parce qu’on n’a pas le temps, parce que les journées ne sont pas assez longues.

Eh bien là on l’avait le temps alors je pense que comme beaucoup d’entre vous, j’en ai profité pour ranger, mettre à jour mon administratif, me mettre en mode Marie kondo, ménage de printemps et j’en passe. Mais j’ai aussi décidé de mettre ce temps à profit d’un côté professionnel.

Un an que j’avais l’entreprise quasiment et je n’avançais pas comme je l’aurais souhaité alors pourquoi ? Probablement parce que je n’avais pas fait les choses correctement, alors j’ai mis ce temps à profit pour me remettre en question, pour revoir mes offres pour revoir ma stratégie marketing, parce que là je n’avais plus d’excuse, je ne pouvais pas blâmer le temps de ne pas y arriver. Et j’ai fait le constat, que j’étais à l’origine de ces erreurs qu’il fallait que je vois les choses sous un autre angle que je travaille autrement.

Remise en question Numéro 1.

Je vous en ai parlé dans certains de mes articles et sur Instagram j’ai dû revoir mon blog j’ai dû me décider à dire au revoir à certains contenus et surtout j’ai dû me décider en créer un autre, à dissocier la blogueuse de l’entrepreneuse.

Une décision que j’aurais du prendre dès le début mais qui émotionnellement était compliqué avec un chouia de flemme, la flemme de recommencer et puis finalement je n’ai pas eu le choix des bugs encore et encore le pire de tous : des permaliens qui sautent, un référencement perdu, 3 ans de travail, 3 ans à faire en sorte que Google me trouve enfin et devoir tout recommencer.

Si j’avais eu le recul nécessaire pour prendre cette décision dès le départ je n’en aurais pas été là. Alors maintenant que je l’avais ce temps et bien j’ai pris mon courage à deux mains et je suis reparti de 0.

J’ai créé un nouveau site que j’ai appelé l’agence où mes offres sont expliquées, ce que je fais, l’entrepreneuse que je suis, j’ai gardé une partie blog dédié au blogging et à l’entrepreneuriat car après tout c’est le nerf de mon métier. Un mal pour un bien que je n’aurais pas fait si la pandémie ne m’en avait pas donner l’occasion.

Remise en question numéro 2

Le marketing celui-là je pense que quand vous commencez à entreprendre vous l’abordez certainement avec le plus d’appréhension. Car nous ne sommes pas des community managers, nous ne sommes pas des chargés de communication et on doit apprendre. En général on est déjà sur les réseaux, Facebook, Instagram on connaît on sait comment ça se passe.

Alors on connait peut-être le fonctionnement oui on sait publier et on sait qu’il faut des hashtags mais ce qu’on ne sait pas ou ce qu’on sait mais qu’on met du temps à l’admettre c’est qu’il nous faut une vraie stratégie marketing. J’ai opté pour le content marketing, je suis beaucoup plus à l’aise qu’avec la prospection, mais il demande aussi du travail.

J’ai analysé mon compte, j’ai pris en compte la formation que j’avais faites avec l’école française. Celle faite sur le marketing digital, j’avais déjà commencé à intégrer certaines choses suite à cette mini formation d’où le changement de nom du blog passer de ma vie mes humeurs à YD conseils et créations pour avoir plus de cohérence avec l’entreprise mais je n’avais pas appliqué cela à mes réseaux.

J’ai donc établi une nouvelle stratégie commerciale avec en appui mon calendrier éditorial, outil totalement indispensable pour moi que ce soit en tant que blogueuse ou entrepreneuse et cela m’a permis de me développer d’avoir une stratégie beaucoup plus en adéquation avec mon entreprise. Et ce travail long et minutieux a permis à mon entreprise de prendre une autre tournure.

je vous propose un guide du trvail à domicile à télécharger.

Bilan de cette pandémie

Je dis pandémie alors que je devrais peut-être plus parler de confinement, car c’est ce premier confinement qui m’a permis de sauter le pas, qui m’a permis d’être encore là aujourd’hui parce que j’ai su me remettre en question, parce que j’ai su voir ce qui n’allait pas et me dire qu’il fallait que j’avance.

Ces derniers jours j’ai eu des discussions avec d’autres entrepreneuses.

J’ai vu des publications notamment celle de motivation féminine que je rejoins totalement sur le fait qu’il faut oser pour ne pas regarder le temps passé et d’avoir des regrets dans quelques années. Si ce qu’on a vécu-là ne nous a pas permis de réaliser nos projets alors quand le fera-t-on ?

Et je ne vous parle pas forcément d’entrepreunariat, je ne dis pas que tout le monde aujourd’hui doit se réveiller et se dire ouah je vais être une entrepreneuse parce que ce n’est pas évident, c’est vraiment quelque chose d’exaltant mais difficile.

On s’est rendu compte que la vie était pleine de surprises et pas forcément de bonnes, que tout peut s’arrêter à n’importe quel moment.

Alors si vous avez envie de passer votre permis, de vous mettre à la peinture, d’apprendre à danser, vous mettre au yoga et je ne sais trop quoi encore faites-le, franchissez ce cap ne restez pas là avec vos rêves enfouis en vous disant que vous ne pouvez pas, que vous n’y arriverez jamais.

Si vous ne tentez pas vous ne pourrez pas le savoir. Et c’est ce que cette période m’a appris, elle m’a appris que j’étais capable d’apprendre, de comprendre, de résister et d’être encore là même si ce n’est pas tous les jours faciles.

Je suis encore là et j’en suis fière et je me dis que si cette pandémie n’a pas eu raison de moi, de mon entreprise alors je suis capable de tout. Et si j’y suis arrivée, vous le pouvez aussi . Suivez simplement vos rêves dites-vous que même dans le pire il peut y avoir du bon. Même dans une journée avec des nuages il peut y avoir un rayon de soleil si on se donne la peine de le voir.

Je ne suis pas quelqu’un qui est à très pro développement personnel et pourtant je suis plus adepte maintenant des pensées positives, j’envisage même de me prendre un journal de gratitude ce qui en l’occurrence est aussi une raison pour m’acheter un nouveau carnet j’assume mon addiction.

Je comprends maintenant qu’il faut voir les choses autrement, je n’ai jamais été quelqu’un qui se plaint, je n’aime pas les gens qui se plaignent tout le temps encore et encore et ça me fatigue encore plus aujourd’hui.

Ouvrez les yeux, ouvrez votre esprit et finalement vous vous rendrez compte qu’il y a toujours une raison de sourire.

Que vous a appris cette pandémie covid 19 ?

comment la pandémie m'a permis d'avancer . Le positif qui en est ressorti pour mon entreprise , même si c'est surprenant. Remise en question, nouvelle vision

2 réflexions sur “Entrepreneuse, ce que la pandémie m’a apporté”

  1. Coucou Yasmine, quel beau message tu fais transmettre à travers ton article ! Je prends en compte car c’est tout à fait ça.
    Durant ce premier confinement, il y a 1 an, j’ai appris à prendre le temps pour tout… et ce temps qu’on ne prend jamais, il était là pour nous, il s’offrait à nous.
    Ca m’avait fait beaucoup de bien.
    Des bisous ,

    1. C’était le moment idéal, certes pas facile. Je voulais travers cet article expliquer que si on voyait les choses sous un autre angle on pouvait voir du positif.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :